Comparatif banques - Un pas de plus pour l’ouverture du marché. Par ICI BANQUES (www.icibanques.com)

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Dans la lignée du rapport Pauget-Constans commandé par la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, en mars 2010, la réunion de la Ministre avec le Comité Consultatif des Services Financiers, qui s’est tenue fin septembre, annonce les premières mesures préconisées aux banques de détail. Des mesures « comparatif banques » que les associations de consommateurs jugent bienvenues mais encore trop faibles, et surtout, pas assez contraignantes pour les banques.

 

Il s’agit pourtant d’appliquer strictement quelques-unes des recommandations du rapport publié en juillet visant à mettre en place de vrais indicateurs « comparatif banques »,

·         augmenter la transparence en matière de frais bancaires afin de permettre aux consommateurs de mieux comparer d’une banque à l’autre. Les tarifs des dix produits les plus courants devraient bientôt être indiqués sur les plaquettes tarifaires de toutes les banques, avec une dénomination unique recouvrant une même définition pour chacun de ces produits. Cette liste de produits standards sera présentée l’année prochaine.

·         La terminologie bancaire va également être uniformisée : aujourd’hui encore, une même opération peut avoir plusieurs noms différents d’une banque à l’autre, ou parfois au sein d’une même banque !

·         Par ailleurs, les relevés mensuels envoyés par les banques à leurs clients devront indiquer plus clairement la part de frais bancaires prélevés et leur total.

·         Ensuite, les packages, bête noire du législateur, devraient voir leur prix baisser, afin de refléter la réalité de leur utilisation par les clients et devront permettre une plus grande lisibilité tarifaire. Certes, les produits proposés dans les packages sont généralement moins onéreux que la somme de chacun de ces produits achetés séparément; mais, la plupart des composants de ces packages sont sous-utilisés par les usagers, qui s’estiment aujourd’hui lésés.

·         Enfin, des mesures devraient être prises pour protéger les consommateurs fragiles, les plus susceptibles de courir le risque de frais bancaires élevés, conséquence de leur recours au découvert pour couvrir leurs dépenses urgentes.

Il est à noter que ces décisions visant à améliorer le comparatif entre banques ne sont pas obligatoires pour les banques. C’est pourquoi il est primordial d’informer les consommateurs. L’Etat promet aussi de rendre ces mesures obligatoires s’il ne constate pas d’évolution de la part des banques dans les mois à venir.

 

Pour retrouver nos actualités sur nos sites Ici Banques: notre comparatif de banque, nos conseils pour changer de banque et notre site de comparaison des banques privées.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »